SAVOIR-FAIRE & QUALITÉ

Production certifiée BSCI

« Créer un vestiaire différent. »

La marque FAGUO s’est créé autour d’un parti pris : nous voulons nous habiller différemment en étant carbone positif pour la planète. Pour cela, nous faisons la promotion d’un nouveau mode de consommation plus raisonné et responsable pour qu’il devienne normal. Pour réussir, FAGUO doit s’aligner sur des prix moyens qui sont perçus par les consommateurs comme acceptable.

 

 

Pourquoi FAGUO
ne produit pas
en France ?

 

 

Le vestiaire FAGUO est distribué sur le marché français mais aussi plus de 20 autres pays à l’international de plus en plus en demande de la marque : Japon, Chine, USA, Mexique, Allemagne, Portugal …

Ayant un rayonnement international, FAGUO n’a pas de pays central pour produire.

La question du made in France nous est souvent posée. Ce n’est pas le meilleur moyen d’émettre moins de CO2. La meilleure solution serait de fabriquer chaque produit dans chaque pays où nous vendons. Par exemple, je produis en Espagne ce que je vends en Espagne. Je produis aux États-Unis ce que je vends aux États-Unis. Cette vision n’est pas gérable par nos équipes. Il est utopique de travailler avec autant d’ateliers de production, trouver toutes les matières localement et garantir un prix identique partout.

 

« Notre vision est de sélectionner nos ateliers en fonction de leur savoir-faire, des matières produites localement, de leur respect des hommes et femmes et de l’environnement afin d’offrir un prix en phase avec notre communauté. »

Garantir
le made how
de FAGUO.

 

Pionnier dans la création d’un vestiaire carbone positif à l’identité outdoor urbaine, nous nous imposons qu’il émette toujours moins de CO2.

Comme les grandes marques que nous admirons et qui oeuvrent pour créer des vestiaires positifs pour la planète, nous sélectionnons des ateliers pour leur savoir-faire afin de créer des produits de qualité et durable.


Certifiés BSCI  (Business Social Compliance Initiative) , nous nous exigeons de travailler, sans intermédiaire,  avec des ateliers qui respectent les règles universelles et primordiales pour les hommes et les femmes mais aussi pour la planète.

Au centre de la certification BSCI, audit externe reconnu internationalement, la coopération est devenu indispensable à notre secteur et essentiel à sa transformation rapide. Nous voulons grandir avec les acteurs de notre secteur.

En plus de cette certification, FAGUO noue des liens forts et de confiance avec les ateliers. Ces liens prennent vie à travers la signature du code de conduite FAGUO visant au respect de toutes les règles primaires pour l’Homme et l’environnement.

Découvrir le code de conduire FAGUO

Chaque salarié de nos ateliers travaille de 8h à 18h avec deux heures de pause pour déjeuner. Le travail est encadré à 40h par semaine. Les heures supplémentaires sont payées et ne peuvent dépasser 3 heures dans une même journée. Cela arrive sur les périodes de haute saison. Les salariés bénéficient de congés payés annuels, de congés maladie mais aussi de jours fériés légaux.

La rémunération dans nos ateliers est plus élevée que le salaire minimum légal de la région et est évolutif selon l’expérience et l’ancienneté.

 

Les écharpes dans notre atelier à proximité de Hangzhou, en Chine

Salaire minimum légal 1 530 RMB / mois
Salaire minimum dans l’atelier (au recrutement) 2 000 RMB / mois

Le textile dans notre atelier à Suzhou, en Chine 

Salaire minimum légal 1 660 RMB / mois
Salaire minimum de base dans l’atelier (au recrutement) 1 900 RMB / mois

Les baskets dans notre atelier au Vietnam : 

Salaire minimum légal 4 180 000 VND / mois
Salaire minimum de base dans l’atelier (au recrutement) 4 500 000 VND / mois

Coopérer c’est accompagner les ateliers dans une dynamique positive sur les aspects sociaux, environnementaux, matériels et économiques déjà mis en place.

Bouleverser les préjugés sur l’impact carbone.

Au regard de l’urgence climatique, nos choix de fabrication doivent induire le moins d’émissions de CO2 possible. Dans l’imaginaire collectif, le transport est ce qui émet le plus de CO2. Ce n’est pas le cas.

En réalité, 50% des émissions de CO2 d’un produit FAGUO sont dues aux matières premières qui le composent. C’est près de 5 fois plus que pour le transport d’un produit FAGUO (11%). C’est pourquoi l’utilisation de matières recyclées est la meilleure solution pour polluer moins.

Afin d’émettre le moins d’émissions de CO2, nous privilégions :

  • les matières premières et recyclées locales.
  • le choix des transports avec le bateau historiquement pour servir l’Europe, mais aussi la voie ferroviaire(transsibérien) qui émet jusqu’à 5 fois moins de CO2 que le bateau.

A titre comparatif, l’impact carbone du transport d’une paire de chaussures sur l’axe Portugal-France est 30% à 50% supérieur à celui sur l’axe Vietnam-France alors que la distance est 13 fois inférieure. La différence : l’acheminement Portugal-France se fait en camion alors que le  Vietnam-France, en bateau.

Être proactifs.

Nous ne voulons pas nous reposer sur nos acquis. Comme pour nos ateliers, nous pensons que chaque poste de notre bilan carbone doit être régulièrement re-challenger. Nous ne pouvons pas être parfait mais nous avançons progressivement et sommes curieux des innovations Pour faire bouger les lignes de la mode.

Nous faisons le choix de matériaux certifiés. Nous imposons des tests chimiques, physiques et mécaniques de nos ateliers.

Nos emballages sont recyclés et recyclables.

Nous encourageons à déposer vos vêtements, chaussures, bagagerie et accessoires usagés dans les bornes de recyclage FAGUO.

Pour en savoir plus, découvre l’article dédié au TRANSPORT dans nos actions concrètes pour réduire nos émissions de CO2.

 

 

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS SUR FAGUO ?

Pourquoi on plante nos arbres en France ?

Quels sont les bienfaits des arbres ?

Quelle est la mission de FAGUO ?

UNE QUESTION ? UNE REMARQUE ? UN CONSEIL ? SUPER, ÉCRIS-NOUS À [email protected] !